Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Publié par Anne

Bon, maintenant qu'on a le matos, on se lance !

Première étape : décalquer le motif. Il faut tout d'abord prévoir des marges suffisantes pour placer le tambour. Ne calculez pas trop étroit : devoir déplacer le tambour en cours de travail abime un peu la broderie (et c'est casse-pied). Les modèles indiquent souvent la marge à prévoir. Dans le cas contraire, compter 6 cm tout autour (donc la taille de la broderie + 12 cm). Couper la toile (surfilez si vous voulez : je ne l'ai pas fait sur la photo, mais les fils qui se défont, je suis maniaque, j'aime pas trop).

Tuto punchneedle (2) : la technique

Ensuite, utilisez un stylo Frixion (ou autre, mais le Frixion a l'avantage de s'effacer au fer si on se trompe) pour décalquer le motif. Pour cela, il faut prendre le dessin à l'envers (une photocopie est plus maniable), le mettre sous la toile et poser le tout sur une fenêtre ou une table lumineuse (si vous le faites sur une fenêtre, scotchez le modèle).

Attention, certains modèles sont déjà inversés pour vous faciliter la tâche (c'est le cas sur la photo ci-dessous) : comparez le dessin avec la photo de l'ouvrage fini. Dans ce cas, comme la toile est assez transparente, on peut souvent décalquer le motif directement, sans devoir utiliser de fenêtre ou de table lumineuse.

Tuto punchneedle (2) : la technique

Il ne reste qu'à placer la toile dans le tambour et à bien la tendre...

Tuto punchneedle (2) : la technique

Il faut maintenant fixer votre aiguille : insérez-la dans le support, laissez-la dépasser d'1 cm environ (c'est la position la plus basse)...

Tuto punchneedle (2) : la technique

Puis revisser le capuchon vert par-dessus.

Le rendu dépend de la taille de l'aiguille qui dépasse (c'est ce qui donne la taille des bouclettes). Lorsque c'est trop long, le motif manque de précision et ce n'est pas très joli. Faites plusieurs essais avant de trouver la taille idéale. Si cela ne vous plaît pas, il suffit de tirer sur le fil sans le couper et le broderie se défait toute seule. On peut ainsi réutiliser le fil.

Tuto punchneedle (2) : la technique

Maintenant, enfilez votre fil : introduisez l'enfile-aiguille dans l'aiguille...

Tuto punchneedle (2) : la technique

Puis le fil dans l'enfile-aiguille...

Tuto punchneedle (2) : la technique

Tirez l'enfile-aiguille vers vous...

Tuto punchneedle (2) : la technique

Maintenant, il faut faire passer le fil dans le chas de l'aiguille : introduisez l'enfile-aiguille dans le chas...

Tuto punchneedle (2) : la technique

Puis le fil dans l'enfile-aiguille. Tirez le fil sur 5-6 cm, c'est prêt !

Tuto punchneedle (2) : la technique

Pour broder, je vous conseille de commencer par le milieu. Sur la photo, j'ai commencé un peu au dessus car le motif du milieu était en blanc et que ça ne tranchait pas avec la toile pour la photo. Faire le contour de la surface à remplir, puis progresser vers le milieu. Si le motif est rond, tourner en rond, sinon, faire des lignes de haut en bas et de gauche à droite (l'inverse si vous êtes gauchère).

Vérifiez que la toile est bien tendue sur le tambour. Piquez en enfonçant la totalité de l'aiguille à travers le tissu, puis faites-la ressortir pour l'enfoncer à nouveau 2 mm plus loin. L'aiguille doit être parfaitement perpendiculaire par rapport à la surface de la toile. Elle doit être toujours orientée avec le creux vers vous et le fil derrière. Il faut donc faire tourner le tambour en fonction de la forme brodée (je vous donne une astuce plus bas pour vous faciliter la tâche).

Tuto punchneedle (2) : la technique

Piquer la toile à intervalles réguliers, en serrant bien les points si, comme moi, vous brodez avec un seul fil. Ne jamais soulever l'aiguille entre deux points : la pointe doit rester en contact avec la toile, sinon, vos points seront irréguliers.

Tuto punchneedle (2) : la technique

Voici ce que ça donne au bout de quelques points.

Tuto punchneedle (2) : la technique

Voici le premier tour...

Tuto punchneedle (2) : la technique

Au bout de quelques tours...

Tuto punchneedle (2) : la technique

Une astuce : je pose mon tambour sur un petit saladier en plastique d'un diamètre légèrement inférieur à celui du tambour (on le voit en transparence ci-dessus), et je mets la bobine dedans. Avantages :

- cela surélève le tambour et permet de bien voir le motif

- cela fatigue moins les poignets

- cela permet de faire tourner très facilement le tambour au fur et à mesure de l'évolution de l'ouvrage

- et enfin, cela bloque la bobine et lui évite de rouler par terre. En brodant, il suffit de tirer sur le fil (vérifier qu'il n'est pas bloqué, sinon, la broderie va se défaire). Rappel : il est ainsi totalement inutile de couper son fil ! (= énorme gain de temps + moins de fils qui dépassent derrière)

Tuto punchneedle (2) : la technique

Voici le motif rempli. On peut recouper un peu les fils pour qu'ils ne gênent pas pendant le travail.

Tuto punchneedle (2) : la technique

Le motif fini sur l'endroit.

Tuto punchneedle (2) : la technique

Procéder du centre vers l'extérieur, en faisant le fond au fur et à mesure. Quelques astuces :

- pour les lignes ou les tiges de fleur, faire deux passages si vous brodez avec un seul fil

- si une partie ne vous paraît pas suffisamment remplie, il suffit de rebroder par dessus dans les vides. On ne voit rien sur l'endroit.

- vérifiez toujours que votre fil n'est pas bloqué.

J'espère que ce tuto vous aura été utile et qu'il vous sera bientôt... totalement inutile : le punchneedle, c'est très simple une fois qu'on a compris les gestes de base (enfilage, piquage de l'aiguille, progression). Ensuite, cela devient totalement addictif et vraiment déstressant après une journée bien remplie (avec un côté poupée vaudou très efficace !).

De nombreux modèles existent dans le magazine Simply Vintage...

Tuto punchneedle (2) : la technique

Le modèle pris en photo ci-dessus est de Blandine Delépine est vient du numéro 18...

Tuto punchneedle (2) : la technique

D'autres adorables modèles dans le livre merveilleux d'Anni Downs...

Tuto punchneedle (2) : la technique

Bref, c'est à vous de jouer, maintenant ! Happy punchneedle !